CoopaWatt – 17c chemin des terres mêlées – 69290 GRÉZIEU LA VARENNE

Photos : © Heitz ; CVRC Inauguration Les Haies (69) © RAEE ; Parc éolien citoyen de Béganne ©Bégawatts ; AG ECIVAL © Michael Hughes ;

Illustrations : © Hélène Bories ; Vectors Market, Smashicons et Freepik depuis www.flaticon.com, sous licence Creative Commons BY 3.0

Le déroulement d'un projet

Pourquoi développer les énergies renouvelables participatives ? 

1 - Pour maîtriser et accélérer le développement des énergies renouvelables :

  • des entreprises locales de production d’énergie gérées par les acteurs du territoire

  • des projets d’initiative locale qui se multiplient 

  • des recours judiciaires moins fréquents induisant une réduction de la durée moyenne de développement 

  • et une massification des investissements dans les ENR 

Les clés de la réussite 

L’émergence d’un groupe moteur : au centre du projet participatif, ce groupe rassemble des acteurs du territoire motivés, qui portent l’initiation et/ou le développement du projet 

La structuration de la démarche : en ce qu’elle inclut un grand nombre de participants, et comporte de nombreuses phases, la démarche se doit d’être structurée pour aboutir avec succès : 

  • organisation du groupe moteur puis de l'entreprise de production en pôles thématiques, avec des instances de coordination

  • définition d’une feuille de route lisible, planning et plans d’actions réalistes

  • animation de la communauté autour du projet : diffusion et partage des informations, organisation de rencontres, et d’échanges entre les rencontres

La mobilisation ou l’acquisition de compétences clés : à travers le recours à des prestations de service, des formations, et en s’appuyant sur les réseaux spécialisés dans la promotion de la transition énergétique et de la participation des citoyens : animation territoriale, ingénierie technique/économique/juridique, concertation/médiation, stratégies de mobilisation et partenariats

L’adoption d’une posture entrepreneuriale : impliquant risques (lors de la phase de développement), investissements, activité commerciale (vente d’énergie), le développement d’un projet participatif nécessite d’adopter une posture entrepreneuriale :

  • conduite de projets démonstrateurs de petite taille puis de projets d’envergure permettant d’atteindre rapidement le point d’équilibre économique et de maximiser les impacts positifs pour le territoire 

  • processus de décision responsables et efficaces

  • veille & innovation : suivi des facteurs de l’environnement externe pouvant impacter l’activité de l’entreprise et identification des opportunités 

La coopération entre acteurs et la légitimité sur le territoire : 

  • tout le potentiel d’un projet participatif se révèle à travers la coopération entre acteurs du territoire (habitants, entreprises, associations, collectivités), qui apportent, outre les sites de production dont ils sont propriétaires, leurs réseaux, leurs capacités de mobilisation, leurs compétences, et leurs capacités financières respectives

  • la démarche du projet participatif doit être intégrée et reconnue par les instances du territoire représentatives des élus, citoyens, associations, services de l’Etat, entreprises, agriculteurs...

Une mobilisation large et ouverte : 

  • développer autour du projet une communauté rassemblant le maximum de personnes, et la mobiliser régulièrement (en particulier pour l’identification des sites de production et le financement participatif des installations)

  • adopter une communication pédagogique et accessible, et développer une vision systémique de l’énergie (liens avec l’environnement, l’aménagement du territoire, le développement économique, la démocratie, la finance responsable...)